Hockey sur glace 

Résumé de Clatoufish

Pour le premier tour de la Coupe de France, les Bélougas affrontaient Marseille. Cette équipe de D1 a imposé son rythme sur la glace toulousaine. Mais les joueurs du TBHC n’ont pas été ridicules et ont réussi à faire face à l’assaut des Spartiates. 

Le choc inter-division

En se retrouvant face à une équipe de D1, les Bélougas savaient que leurs chances étaient minces. D’autant plus que Marseille va viser, comme à son habitude, le haut du classement de sa division cette saison. Cette rencontre aura surtout été l’occasion de mettre en place quelques ajustements au sein de l’effectif. Si le premier tiers-temps aura été compliqué pour les toulousains, ils se sont finalement adaptés au rythme des marseillais lors des deux suivant. Peu à peu, les joueurs du TBHC ont été en mesure de défendre plus efficacement et de mener de plus en plus d’attaque. Les Bélougas ont aussi pu évaluer leur jeu en désavantage numérique. En effet, le TBHC s’est plutôt bien défendu face à Marseille alors qu’ils jouaient jusqu’en 3 contre 5. 

Le jeu toulousain s’améliore

Si l’exécution reste le gros point faible des toulousains, on commence à voir un jeu de plus en plus construit. Les passes ne sont pas encore précises, mais les joueurs se trouvent plus facilement qu’au lancement de la saison. Eddy Martin, coach/joueur du TBHC, nous confie que les systèmes de jeux ont été bien appliqués même si la concentration de l’équipe tout au long des 60 min reste encore à travailler. L’esprit de groupe commence vraiment à se former, ce qui sera très important pour le reste de la saison.

Maxime Faup s’exprime sur le prochain match

Le numéro 92, pure attaquant toulousain, est un des piliers des Bélougas. Selon lui, le prochain match à domicile s’annonce d’ores et déjà compliqué. En effet, Valence est une équipe toujours difficile à jouer pour les toulousains. Le club ne mise pas sur beaucoup de joueurs étrangers, mais plutôt sur une équipe déjà bien soudée qui sait jouer ensemble. Les matchs ne sont donc jamais évidents. « C’est une équipe à notre portée, déclare Maxime Faup. Et si [l’équipe] respecte le système comme [contre Marseille] avec un peu plus de concentration, de conviction et de présence, ça devrait bien fonctionner. »

Les Spartiates ont mis fin à la participation du TBHC à la Coupe de France en remportant le match 5 à 0. Cependant les Bélougas n’ont rien à regretter. Ils doivent maintenant se concentrer sur le match contre Valence qui sera l’occasion de rebondir après deux défaites consécutives.

Texte de Gaëlle GUESDON (retrouvez ces articles sur le site Clatoufish)

Donc rendez-vous le 12 octobre à 19h30, à la patinoire contre les Lynx de Valence.

Une vidéo sur notre chaine youtube >>> à regarder