Les chanteurs québécois sont populaires dans tout l’espace francophone. Engagée, poétique et indépendantiste dans les années 60-70 avec des grands noms comme Felix Leclerc, Gilles Vigneault (son Mon Pays est devenu l’hymne « national » québécois), Robert Charlebois ou Diane Dufresne, la chanson québécoise est aujourd’hui plus commerciale avec les comédies musicales de Luc Plamondon et les « voix » d’Isabelle Boulay, sans oublier le phénomène Céline Dion, devenue une méga-star planétaire.

Des interprètes comme Richard Desjardins, Lynda Lemay, Yann Perreault ou le groupe Loco Locass perpétuent, quant à eux, la tradition de la chanson québécoise à texte et engagée.

 

Ajouter un Commentaire